Hijos del Campo

Hijos del Campo, Foyer d’accueil de jour, Florencio Varela, Buenos Aires 

Le foyer se situe dans une zone semi-rurale où la plupart des familles vivent de l’agriculture, employées dans des fermes, quand ils ne sont pas au chômage. La plupart des jeunes quittent l’école afin de soutenir financièrement leurs parents par le biais de travail informel et précaire. Le père est souvent absent du groupe familial et ce sont les mères ou les grands frères qui s’occupent des plus jeunes enfants. 

Dans ces quartiers, où il n’existe ni parcs publics ni lieux de rencontre, le foyer « Hijos delCampo » est le seul espace d’accueil pour les enfants et les jeunes de la communauté. Ce foyer existe depuis 1998 dans une zone isolée et privée d’écoles, de transports publics et de postes de santé.  

 La première réponse de l’organisation sociale « Hijos del Campo » a été la création d’une maternelle et d’une infirmerie. Ensuite, Mate Cocido a financé la réhabilitation du foyer d’accueil ainsi que la réhabilitation des locaux destinés aux ateliers de boulangerie, de couture, ainsi que celui utilisé pour donner des cours théoriques. L’objectif principal étant de donner les moyens à ces jeunes de participer à ces ateliers dans de bonnes conditions.  

En plus des 100 enfants qui se rendent au foyer de façon régulière, 300 jeunes participent par intermittence aux ateliers artistiques (cirque, danse, musique et marionnettes).