UsinaEco

Depuis la grave crise économique dans les années 90, une importante partie de la population s’est retrouvée sans travail, dans une situation de grande précarité. Malheureusement, cette situation continue de s’aggraver, particulièrement pour ceux vivant dans les bidonvilles et conduit bon nombre d’entre eux à chercher dans les poubelles un moyen de subsistance, à la recherche de matières recyclables : papier, cartons plastiques. Ainsi, l’objectif de ce projet, qui existe depuis plusieurs années, est basé sur une opportunité qui consiste à regrouper ces communautés, en améliorant les conditions de travail de ces individus devenus recycleurs, les « Cartoneros ». 

Il s’agit donc d’apporter un soutien dans l’organisation du ramassage, du tri, du conditionnement et du stockage des cartons et d’autres produits de résidus urbains. Il s’agit aussi de la commercialisation de ces produits recyclables dans le but d’améliorer le revenu des acteurs de cette activité. Les bénéficiaires directs de ce projet sont environ 400 jeunes dans diverses activités, et 100 familles de manière directe et indirecte. 

Lujan, on trouve un dépôt d’ordure immense sur une superficie de 17 hectares et d’un volume d’environ 7 millions de m3. 

En réaction à ce développement intempestif de contamination aérienne et souterraine, un groupe de travailleurs sociaux a mis en place ce système organisé de tri des déchets par le biais d’une coopérative, transformant ainsi une activité ingrate en travail plus digne, sécuritaire et indispensable à la société. 

L’envoi de fonds par Mate Cocido a permis à la coopérative d’acheter un chariot élévateur en excellent état. Ils se sont aussi équipés de vêtements de travail adaptés, d’une balance numérique ainsi qu’une broyeuse à papier et un camion.

Pour 2020, Mate Cocido est à la recherche de fonds pour l’achat d’un tapis roulant qui servira à faciliter et développer le tri des déchets, et aussi à améliorer les conditions de travail et de sécurité pour les jeunes travailleurs.